Que faire pour accroitre le taux d’alphabétisation

Les diverses campagnes d’alphabétisation dans le monde ont porté beaucoup de fruits. Toutefois, le travail de sensibiliser n’impacte pas encore toute la population du monde, car dans certaines parties du globe, il subsiste toujours des couches de personnes qui ne savent point lire ou écrire. La question ici est de s’interroger quant aux mesures prises pour augmenter l’effectif des personnes qui savent tenir une écritoire et lire par la même occasion.

Un droit qui ne semble pas exercé

Le droit à la scolarisation est un droit reconnu à tous par la Déclaration universelle des  droits de l’homme. Mais, force est de constater que ce droit n’est pas exercé. Cette situation est d’ailleurs prouvée par le taux important des personnes qui vivent dans l’ignorance du savoir-lire, écrire et compter. C’est là une réalité bien assez triste où le monde est en constante évolution. De nos jours, certaines personnes s’accordent à dire qu’être analphabète aujourd’hui, c’est ne pas pouvoir utiliser les outils informatiques. Alors si l’on s’en tient à cette définition de l’analaphabétisme, on peut dire que ceux qui ne savent pas lire, écrire ou encore moins compter sont très loin du compte. Par conséquent, il urge de mettre en œuvre un système efficace d’instruction pour combler ce manque.

Une solution prometteuse pour l’avenir du monde

Pour résoudre le problème de l’analphabétisme dans le monde, il a été élaboré la technique de l’Unlock Literacy. Cette approche préconise l’instruction par l’enseignement des bases de la lecture et de l’écriture. Cette pratique devrait se baser sur un apprentissage culture et social. Pour mener cette activité, des volontaires formés par Vision du Monde, une ONG est déployée sur les divers terrains ou la demande se fait. De nos, l’ONG officie au Sénégal  et son approche a mené le taux d’alphabétisation dans les villages bénéficiaires à un niveau appréciable.